Quels sont les avantages des couches lavables?

couches lavables

« Les couches lavables, c’est un retour en arrière ! », « pourquoi se prendre la tête avec des couches lavables alors que les jetables sont tellement pratiques ? », « les couches lavables ? Comme les langes qu’utilisaient nos grands-mères ? »….

Voici certaines expressions qui ressortent le plus souvent lorsqu’on parle des couches lavables autour de nous. La plupart du temps, il s’agit d’un manque d’informations et d’idées préconçues que nous avons tous sur ce système de change. Nous allons donc essayer d’éclaircir certains points afin que les parents et futurs parents se rendent compte qu’ils ont le choix, que les couches lavables peuvent être aussi pratiques et efficaces que des jetables, mais pour cela, un minimum d’informations s’impose.

Les couches lavables... Est-ce vraiment économique ?

Pour une utilisation de la naissance à la propreté, il faut compter environ 4500 couches jetables. Au prix moyen d'une couche jetable de 0,25€, soit un total 1125€. 

Les prix des couches lavables varient selon les modèles/marques.
Prenons un prix moyen de 25€ par couche. Il faut environ 20 couches pour une utilisation normale, soit 25x20= 500€.
A quoi on ajoute quelques accessoires et lessive, pour un montant de 100€.
Ce qui nous donne un total de 600€. Soit une économie de plus de 500€ (presque 50% d'économies, cela n'est pas négligeable!). Et c'est la fourchette haute car si vous utilisez par exemple des couches TE2, TE3 ou des langes, le montant sera moins cher que 500€.

De plus, vous pouvez utiliser les couches lavables pendant deux à trois ans, en moyenne, et probablement plus longtemps si vous en prenez bien soin.

Les couches lavables... écologiques ?

La production et la distribution de couches jetables consomment beaucoup de pétrole et de bois - quelques centaines de milliards de litres de combustibles fossiles et un milliard d'arbres chaque année dans le monde.

La situation est différente en ce qui concerne les couches lavables, car elles sont fabriquées à partir de ressources naturelles et renouvelables, comme le coton et le bambou. Moins de 10 kg de coton sont utilisés pour deux ans de couches. Le chanvre est également un très bon matériau pour la production de couches lavables : il est nettement plus durable que le coton. Le chanvre est particulièrement respectueux de l'environnement car il peut être cultivé sans recours à l'irrigation, aux pesticides ou aux engrais.

Le processus de production et de nettoyage des couches lavables consomme également du pétrole, mais beaucoup moins que les couches jetables. Les couches réutilisables ne contiennent pas non plus de plastique, qui est, comme nous le savons tous, fabriqué à partir de la transformation du pétrole brut.

Plusieurs études affirment que la culture du coton et le nettoyage requis pour les couches lavables consomment plus d'eau que le processus de production des couches jetables. C'est peut-être vrai si l'on considère chaque couche, mais si l'on tient compte de l'échelle de production, c'est une toute autre histoire. Un enfant moyen n'utilisera que 40 à 50 couches lavables au cours de sa vie, alors que ce chiffre avoisine les 5000 lorsqu'il s'agit de couches jetables. La consommation d'eau pour la fabrication de cinquante couches lavables par rapport à cinq mille couches jetables est nettement inférieure.

L'eau utilisée pour le lavage des couches lavables va à la station d'épuration, où elle est traitée avec le reste des eaux usées. La situation est bien différente lorsqu'il s'agit de se débarrasser des couches à usage unique !

Vous connaissez déjà l'histoire : elles finissent dans des décharges où elles ne peuvent pas se décomposer avant des siècles et peuvent potentiellement contaminer les ressources en eau, affectant ainsi la santé de nombreuses personnes.

En ce qui concerne la consommation d'énergie, la fabrication de couches jetables consomme 6 fois plus d'électricité que la production de couches lavables. Si l'on tient compte de l'électricité utilisée pour le lavage, la consommation d'énergie des couches lavables reste inférieure de 20 % à celle des couches jetables.

En prenant tout en compte, on peut conclure que l'utilisation de couches lavables au lieu de couches jetables permet de réduire considérablement les déchets, l'utilisation de produits chimiques toxiques et les ressources non renouvelables.

couches lavables

Les couches lavables... saines ?

Les couches jetables sont composées essentiellement de pâte à bois blanchie au chlore, de plastique et de divers produits chimiques dont le but est de camoufler les odeurs, de parfumer, d'absorber les liquides ou de transformer ces derniers en gel (par l'utilisation notamment du polyacrylate de sodium, plus connu sous le nom de SAP).
Il est à noter que ce fameux polyacrylate de sodium, un des nombreux produits chimiques contenus dans les couches jetables qui rend la couche si absorbante, a été retiré des tampons féminins depuis 1985 aux USA. La raison principale est qu'il est soupçonné de provoquer des allergies graves, dont le choc toxique (source : fr.ekopedia.org).
Dès 1988, öko-Test trouve du benzol (reconnu cancérigène) dans le gel des couches absorbantes.

Côté lavable, il est reconnu que l’utilisation des changes lavables prévenait des érythèmes fessiers :

  • La peau de bébé respire mieux
  • pas ou peu de produits chimiques dans les couches lavables, avec pour conséquence une peau moins mise à mal
couches lavables saines

Les couches lavables... pas pratique ?

Qu’est-ce qui diffère d’une couche jetable ? Le lavage.

On met une couche lavable comme une jetable, on l’enlève comme une jetable.
Seulement, au lieu de la jeter dans une poubelle, on la « jette » dans un seau à couches en attente d’un lavage.
Ensuite lavage puis séchage et hop, on range la couche pour une prochaine ré-utilisation. Dit comme ça, c’est quand même très simple.

Il est vrai que dans certains cas, c’est moins simple (les selles par exemple) mais il existe des accessoires très pratiques qui permettent d’utiliser simplement les couches lavables (pour les selles : une feuille de protection jetable à placer sous les fesses de bébé qui protège la couche des selles, lors du change, il suffit tout simplement de la jeter).

Pour le lavage : pas besoin de faire X lessives supplémentaires puisque les couches lavables se lavent très bien avec le reste de votre linge.

D'autres articles sont à votre disposition si besoin :

Comment entretenir vos couches lavables (et culottes en laine) ?
Peut-on laver les couches lavables avec le reste du linge ?
Comment stocker les couches lavables en attente de lavage ?

Ainsi que notre guide à télécharger.